La bouteille devint une légende… | Les ustensiles lucides #4

Et la légende devint un mythe…

Faible est la bouteille qui ne sait chevaucher ni peur, ni chameau. Faible est la bouteille qui ne peut devenir pirate

Moi, John Smith, vais aujourd’hui vous parler d’une phrase célèbre qui traversa de nombreux âges et qui marqua l’histoire. Malgré tout, sa signification reste un mystère pour beaucoup, enfin surtout pour moi. Mais voilà que de nombreux artistes l’ont illustrée plus ou moins bien. Ils sont au nombre de trois :

;

Coraline la boîte de sardine vécut de près cette histoire. En effet elle était à bord du navire de la légende car l’équipage avait une fâcheuse tendance à se nourrir exclusivement de poissons et de clémentines.

Coraline la boîte de sardine

Patsy le cookie passait par là et pensa qu’elle se devait de retranscrire ce pan de l’histoire pour les générations futures. Ce moment était, selon elle, un tournant crucial dans l’histoire de la piraterie.

Patsy le cookie

Rémi le radis, quant à lui, lui entendit nombre de récits à propos de cette légende et décida de l’interpréter. En plus de cet acte d’une grande importance pour l’histoire, il avoua plusieurs fois que c’était car, je cite : « C’était rigolo à faire ».

Rémi le radis

Par Alban le cure-dent

“Faible est la bouteille qui ne sait chevaucher ni peur, ni chameau. Faible est la bouteille qui ne peut devenir pirate”

« Ouais, allez-y Frodum !

  • Vous allez gagner !!
  • Vous êtes la plus virile des bouteilles de rhum ! »

Exténué, Frodum entendait les encouragements de son équipage comme une noix de coco entend le mugissement des vagues sur la plage d’une île déserte. Il reconnaissait la voix de Samy la bougie, qui restait bien à l’abri du vent, d’Aranone l’hexagone, toujours bien carré sur ses principes, et d’Aile-Rond, son fidèle second. Cela faisait des heures qu’il tenait en équilibre sur Sauro le chameau, exécutant un véritable rodéo. Il avait mis sa vie en jeu dans ce défi contre le Capitaine Lemolas, la bouteille de vin dégueulasse, mais celui qui gagnait remportait le navire de son adversaire pour l’intégrer dans sa propre flotte -bien que personne n’en boive-. Il sentait la douleur parcourir chaque fibre de verre de son être, il sentait son liquide vital tourner au vinaigre… La chute serait fatale, il le savait, et il tenait. La peur et son ivresse permanente seules le maintenaient sur la bosse de Sauro.

Il fallut attendre exactement trois heures, quarante-et-une minutes, dix-huit secondes et cinq tours de retourneur de temps pour que le défi s’achève enfin, lorsque Frodum assista du coin du bouchon à la chute de l’immonde Lemolas.

On vint chercher le vainqueur, Aile-Rond l’aida à se relever puis le noble capitaine le remercia, se redressa et regarda son équipage, du haut de toute sa prestance.

« Mes amis, aujourd’hui aura marqué la mort d’un tyran, d’un criminel. Lorsque  vous devrez choisir entre le bien et la facilité, je vous demanderai de retenir ceci. Faible est la bouteille qui ne sait chevaucher ni peur, ni chameau. Faible est la bouteille qui ne peut devenir pirate !

  • HOURRA ! Vive le Capitaine Frodum ! »

Note de l’auteur : Les paroles du pirate émurent tant son équipage que ce jour-là, Gandable le Sable tomba pour revenir sous la forme de Gandou la Boue.

C’est donc ainsi que fut nourrie la légende autour de l’énigme qu’est cette phrase.

Patsy, Alban, Tom, Coraline, Rémi, Jeremy

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *