L’Odyssée Cubique

6 articles

Voilà du changement !

Bonjour et bienvenue sur le Chronoscope ! Aujourd’hui vient un grand changement pour nous, l’équipe s’agrandit !

Désormais, nous ne serons plus trois mais huit !

Alors voilà les spécimens :

Jeremy est grand, brun, mal rasé, aime le café et les nains, se nourrit de raviolis.

Anthony est petit, un peu blondinet, mal rasé, aime aussi le café. C’est le spécialiste de Star Wars du groupe.

Tom est petit (moins qu’Anthony quand même), aimerait être mal rasé et aime le café tout autant que les pizzas.

Alban, emmerdeur invétéré mais dont l’agilité à la plume n’est pas négligeable.

Guillaume. Il est polyvalent et doté d’une voix virile.

Coraline est une illustratrice et a bien d’autres qualités, dont la capacité de faire un excellent tiramisu !

Patsy est, quant à elle, dessinatrice le jour, et écrivaine la nuit, comme un héraut caché aux yeux du monde.

Rémi est un homme sachant user du crayon autant que de la guitare. Certains prétendent qu’il serait même capable de faire du disco…

Avec cette nouvelle équipe parfaitement crousti-cieuse, préparez-vous à bien plus que ce que vous avez vu jusqu’ici !

Poème cubique !

L’odyssée cubique restant une odyssée, cela m’a paru drôle de rédiger un sonnet épique, à la manière d’Homère, contant cette histoire. Bon en fait c’est juste que j’avais envie de faire un sonnet, je ne sais pas pourquoi et donc je l’ai fait à propos de cette série cubique car, bah en fait je n’ai pas vraiment de raisons, j’avais envie. Voilà !

       Je m’en vais vous conter cette Odyssée Cubique

Qui n’est ni plus ni moins qu’une histoire héroïque.

Ils en ont eut l’idée, et ont donc commencé,

Bien moins pour divertir que pour s’amuser.

Un duo, malicieux, sans cesse s’ennuyait .

Les deux divinités d’une clémence impie

Envoyèrent quelqu’un qui était bien distrait,

Et, tout en l’épiant, lancèrent les paris.

L’un souhaitait l’aider, et l’autre l’entraver.

Ils conversaient, riants, de cet odieux méfait

Cet envoyé béni, et à la fois maudit

Doit chercher, et trouver, les raisons obscurcies

Qui l’ont mené si loin de son habitation.

Est-ce donc le destin qui l’a pris pour un con?

L’Odyssée Cubique | Episode 4 !

De nouveaux lieux ! Légèrement plus grands que les précédents…

Le problème auquel nous nous sommes confrontés sur cet épisode est le décor de la capitale, qui nous a occupé de longues soirées. En vue de la taille, il fallait y intégrer des pnj (Nous n’avons pas 25 amis prêts à se connecter en même temps ^^). C’est pourquoi l’utilisation de modes a été primordial et le restera jusqu’à la fin. Pour montrer les dieux, il m’a semblé naturel qu’ils apparaissent dans un rêve du héros, qu’il puisse ainsi comprendre petit à petit son identité, et ses objectifs…

L’Odyssée Cubique | Episode 3 !

Une petite balade dans un donjon?

Encore une fois beaucoup de changements dans cet épisode, beaucoup plus d’action et moins de dialogue. A partir de ce moment là, l’idée était d’alterner baston/discussion. On découvre un héros assez talentueux pour le meurtre de monstres. Tout laisse penser à un avenir optimiste, alors pour montrer quelque chose inattendu et éviter des scènes redondantes, il fallait quelque chose d’assez fort pour lui faire quitter le village et avancer directement après son passage à la mine.

L’Odyssée Cubique | Episode 2 !

Un deuxième épisode, avec beaucoup de dialogues !

Après un premier épisode un peu vide niveau scénario, il fallait commencer une intrigue, et faire des dialogues… On a tout d’abord enregistré des voix pour incarner les personnages, mais finalement, je me suis rendu compte au montage que ça ne rendait pas bien (Micros pourris etc…). Alors on est parti sur un style un peu vieux RPG, sans paroles.

L’Odyssée Cubique | Episode 1 !

Voici le premier épisode de l’Odyssée !

Cet épisode est purement de la survie, l’idée de base était simplement de filmer un truc dans Minecraft pour voir ce que ça donnerait. Au final, on s’est bien amusés en le tournant, mais il n’y a pas grand chose à voir, mise à part peut être un plan “Le Roi Lion” vers la fin ^^. L’encodage avec les bandes noirs est insupportable, mais corrigé pour la suite !