Les points d’un mûmakil | Labération

RETOUR SUR LES RÈGLES :
Le mûmakil ne compte-t-il vraiment que pour un ?
« Ça ne compte quand même que pour un ! »

Notre équipe spéciale de Laberation vous propose d’étudier de plus près les règles de ce sport particulier qu’est le dénombrement de démembrement.

Célèbre débat entre les elfes prétentieux et la noble race des nains, le nombre de points rapportés par l’abattage d’un mûmakil est toujours sujet à litige entre ces deux peuples. Aujourd’hui, nous vous apportons une réponse parfaitement objective !

Replaçons tout d’abord le contexte. Au cours de la célèbre bataille des Champs du Pelennor, l’un des majeurs tournants est l’arrivée par bateau de toute une armée de morts-vivants du côté des gentils (alors que le grand méchant est appelé le « Nécromancien »…) et de trois héros bien vivants, AragornGimli et Legolas.

S’ensuit alors un acte aussi brave qu’inutile de l’elfe qui s’empresse de sauter sur le dos de l’un des grands mammifères et d’enchaîner les points, jusqu’à enfin achever la pauvre bête. Lui qui clamait haut et fort son nombre de démembrements est alors ramené à la réalité par le nain, véritable garant du respect des règles sportives, qui lui rappelle que selon les règles officielles, ça ne compte quand même que pour un ! L’elfe, dans un geste de tête dédaigneux et parfaitement méprisant, lui indique qu’il ne comptait pas jouer à la loyale de toute façon. Et nous pouvons aujourd’hui affirmer que non seulement le mûmakil ne rapporte en effet qu’un seul point, ce mammifère ayant pour seule particularité d’être énorme et donc incroyablement simple à viser, mais que Legolas a triché ! (Notre équipe nous apprend que la seule créature valant plus d’un point est d’ailleurs le nazgûl dont la prime s’élève à 10 points, 12 pour le chef. Félicitations à Merry et Eowyn qui empochent chacun 6 points!) Les archers postés sur le dos de la bête n’avaient pas besoin d’être tués directement, puisqu’il suffisait de jeter leur support par-dessus bord, ce que l’elfe fera d’ailleurs sans difficulté plus tard. L’ensemble aurait donc dû compter pour un seul point, le fait de les énumérer un par un étant un considéré comme un geste antisportif par le très noble Cercle de la Bière et du Mithril, société d’arbitrage dont l’impartialité est légendaire.

On notera d’ailleurs que ce n’est pas la première fois que Legolas a recours à la fraude pour tenter de dépasser son camarade simplement plus doué que lui. À la fin de la Bataille du Gouffre de Helm, on se souvient tous de cette scène où l’elfe comptabilise un point sous prétexte que « l’orque bougeait encore » alors que la hache de notre héros barbu était simplement enfoncée dans son système nerveux. Quel piètre esprit sportif que celui des elfes ! À la suite de cette histoire, Legolas se verra punir d’une interdiction de champs de batailles entièrement méritée de deux ans.

Cette injustice étant désormais réglé, nous pouvons considérer le sujet comme clos et remercions l’équipe d’arbitrage vidéo de Peter Jackson pour ces images troublantes.

Alban

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *